Le Mastère spécialisé : un tremplin pour relancer sa carrière

Le Mastère spécialisé est une formation labellisée, dont la marque est la propriété de la CGE (Conférence des Grandes Ecoles). Créé en 1983, ce programme a séduit plus de 80 000 étudiants et salariés, dont 20 000 étrangers, et compte aujourd’hui plus de 450 formations.

Le Mastère spécialisé : une formation pour plusieurs objectifs

Le Mastère spécialisé ne fait pas partie du cycle LMD (Licence, Master, Doctorat) puisqu’il s’adresse en particulier aux détenteurs de bac+5, ou étudiants ayant un niveau Master 1 avec trois ans ou plus d’expérience professionnelle.  En effet, 1/3 des élèves de Mastère spécialisé ont déjà une expérience professionnelle. Néanmoins, 1/3 des élèves sont détenteurs d’un Master 1 sans expérience professionnelle.

Le Mastère spécialisé s’adapte donc à de nombreux profils, car il répond à des attentes différentes. En effet, les étudiants de Master 1 qui n’ont pas d’expérience professionnelle s’inscrivent en Mastère spécialisé pour se consacrer à un domaine spécifique. En effet, les Masters généraux restent souvent trop vagues ou pas assez adaptés à l’entreprise, et le besoin de se spécialiser sur un sujet d’étude peut se faire ressentir. Il existe plus de 450 Mastères spécialisés dans des domaines très variés : Management, finance, marketing, transports, développement durable…

diploma200x200

«Le mastère spécialisé est un bon moyen de rehausser votre CV ajoutant le nom d’une Grande École. »

Dans le cas des cadres en activité qui reprennent leurs études avec un Mastère spécialisé, il s’agit souvent d’acquérir de nouvelles compétences pour s’adapter au mieux aux innovations et aux modifications de leur secteur d’activité. Le Mastère spécialisé est un moyen efficace de booster et de faire évoluer sa carrière. Les personnes ayant connu une période de chômage peuvent également être séduite par cette formule, car elle permet, plus qu’une remise à niveau, un perfectionnement et l’acquisition de connaissances très pointues dans un domaine. Si vous êtes dans cette situation, retrouvez nos offres d’emploi par ici.

Un programme difficile mais très apprécié des entreprises

Intégrer un Mastère spécialisé est très difficile, notamment pour les personnes en activité car cela demande un investissement et un travail personnels très importants. Nombreux sont ceux qui prennent des congés pour préparer ces concours. Le recrutement se fait sur dossier de candidature et entretiens d’admission, mais très souvent s’ajoutent à ceci des tests de logique et d’aptitudes au management, du type TAGE-MAGE ; des tests d’anglais (TOEFL, TOEIC…) et parfois une épreuve spécialisée (dissertation, étude de documents…)

La formation mêle connaissances théoriques et pratiques ; elle se compose d’au moins 350 heures de cours sur 6 mois (enseignements théoriques, travaux pratiques, travaux de groupes) et d’une période de stage de 6 mois.

Seul bémol à cette formation : son coût, qui s’élève de 6500 à 20 000€ selon l’école, la spécialité et le statut de l’élève (étudiant ou professionnel). Néanmoins, il existe des solutions de financement, notamment par le biais du Fongecif (Fonds de gestion des congés individuels de formation) qui aide au financement des formations des salariés.

Mais cette formation, qui séduit de plus en plus d’étrangers, est très appréciée des entreprises car elle est une formation d’excellence qui atteste de connaissances et de compétences pointues. Ainsi, le Mastère spécialisé est un très bon moyen de rehausser votre CV en y ajoutant le nom d’une Grande Ecole.