Tout savoir sur le métier d’opticien

Un métier qui voit l’avenir

Depuis plusieurs années, la population française vieillissante a des problèmes de vue. A cela, les emplois d’opticiens sont dans pleine expansion dans notre pays avec un bon nombre d’offres d’emploi, de stages ou contrat en alternance à la clé. Son rôle consiste à effectuer des tests aux personnes ayant des déficiences visuelles. Son travail lui permet également de conseiller le choix des lunettes ou de des lentilles de contact. Depuis peu, l’opticien prend en compte l’esthétisme du visage pour permettre d’adapter au mieux un type de montures ou de lentilles.

La formation

Pour accéder à cet emploi, vous devez obtenir un BTS opticien-lunetier, soit via un Bac S, ou le Bac Sciences et Techniques Industrielles (STI) en option génie optique, ou le Bac Sciences et Technologies de Laboratoire (STL) spécialisé en optique. La formation dure 2 ans, pouvant comporter une période de stages ou d’apprentissage. Ces études peuvent être complétées sur 1 an par un certificat de qualification professionnelle spécialisée en commerce et en optométrie. En parallèle, diverses chaînes de magasins d’optique, ou des indépendants, proposent des emplois et même des offres de stage au sein de leur entreprise.

Des offres d’emploi à vue d’oeil

Près de 8 000 magasins d’optique permettent à plus de 11 000 opticiens d’exercer leur métier dans notre pays. Après le diplôme en poche, il est assez facile de dénicher un emploi, via notamment des sites d’emploi ou de grandes enseignes de magasins d’optique qui mettent en ligne de nombreuses offres d’emploi. Le salaire de base brut mensuel est de 1 400 €. L’évolution du métier permet la possibilité de se mettre à son compte en tant que gérant de magasin, par le biais d’une chaîne ou en tant qu’indépendant. Dans ce cas, la fourchette des salaires est estimée entre 3 000 € et 4 000 € mensuel.