Panorama du secteur de la santé

secteur-santeDu fait que l’ensemble de la population vit de plus en plus longtemps, nous assistons à un développement de plus en plus important de personnel médical et en particulier à une forte demande d’infirmières et d’aides-soignantes. Les études sont longues et la sélection sévère. Il faut savoir que l’hôpital représente à lui seul plus de 4% de la population active. On entend par hôpital tous les établissements de santé publics et privés. C’est-à-dire que 6 personnes sur 10 dépendant du secteur de la santé travaillent dans ces établissements.

Focus sur les métiers d’infirmières et de pharmaciens

Pour les infirmières, les études sont de 3 ans, la spécialisation s’élève à un an, c’est le cas des
puéricultrices ou des infirmières de blocs opératoires et à 2 ans pour les infirmières anesthésistes. Elles peuvent travailler à domicile en libéral, mais aussi être employées par tous les centres hospitaliers en CDI.  À l’hôpital, l’infirmière travaille en collaboration avec les médecins et les aides-soignantes. Le salaire moyen d’une infirmière en début de carrière à l’hôpital est de 1 700 euros en moyenne, elle terminera suivant les cas aux alentours de 2 800 euros ou plus suivant la spécialisation.

Le pharmacien commercialise des médicaments, prescrits ou non, par un médecin. Ils exercent pour la plupart en officine ou en laboratoire, quelques-uns sont employés par le secteur hospitalier ou par l’industrie pharmaceutique. Ils jouent un rôle de conseil. Les études sont de 6 ans minimum jusqu’à 9 ans pour les biologistes et les pharmaciens hospitaliers. L’étudiant fera son choix au cours de sa 4e année d’études. Les salaires varient avec le secteur, pour les employés dans les pharmacies, il faut compter entre 2 000 euros mensuels bruts pour le débutant jusqu’à 3 000 euros avec l’expérience. Un pharmacien installé à son compte commence généralement à 4 000 euros bruts environ et à 3 850 euros bruts pour les hospitaliers.