Etre commercial : force de persuasion et goût du contact

Être commercial demande un certain nombre de qualités. Pour un emploi commercial, quel que soit le domaine d’activité, il faut avant tout avoir le sens du contact. Les personnes réservées ou timides devront alors trouver un autre type d’emploi. Le commercial doit avant toutes choses savoir s’exprimer correctement, s’adapter à la clientèle et avoir une bonne connaissance de ses produits. Pour parler des produits, les présenter et les vendre, il faut bien évidemment savoir de quoi l’on parle. Ensuite, intervient la force de persuasion et là, chaque commercial applique la méthode qui lui convient le mieux. Beaucoup de commerciaux appliquent la méthode dite de l’entonnoir, afin d’orienter le client lui-même vers le produit. Seule l’expérience permet d’acquérir de l’aisance lors de la vente.

Développer sa force de persuasion

Qui dit commercial, dit apparence soignée et tenue irréprochable. Il serait impensable qu’un commercial soit face à la clientèle, dans une tenue sale ou déchirée. L’hygiène, la bonne haleine et la tenue font partie du quotidien d’un bon commercial. Les clients sont particulièrement sensibles aux commerciaux séduisants ou faisant preuve de charisme. Il est donc important de soigner son apparence, avant de faire face aux clients. Pour développer sa force de persuasion, il est important d’apprendre à écouter les clients, pour mieux cerner leurs besoins. Un commercial qui parle trop aura tendance à faire fuir le client, de même qu’un commercial qui ne parle pas assez. Il faut trouver le juste milieu, tout en adoptant un ton de voix rassurant et complaisant. Forcer la vente n’est pas une solution, car le client s’en rendra vite compte. Il vaut mieux être honnête dès le départ, afin d’inciter le client vers l’achat.