Le marché de l’emploi en Alsace

Un des plus hauts taux d’emploi en France

En alsace, le taux d’activité des jeunes et des personnes plus âgées a diminué. Pourtant, la population active continue à croître. Dans la deuxième partie du 20e siècle, l’activité des femmes a également augmenté. En parallèle, l’économie alsacienne se tertiarise.

Géographiquement, l’Alsace est proche de la Suisse et de l’Allemagne. Le salaire moyen de ces pays y est plus élevé. (6 900$ par mois en Suisse, 3667$ en Allemagne contre 3479$). Pour les alsaciens, il s’agit d’une opportunité permettant d’améliorer leur niveau de vie, en bénéficiant des avantages de la Suisse (salaire élevé) et de la France (loyer plus faibles et biens de consommations moins chers.). Au total, ce sont 70 000 travailleurs qui exportent leur main d’œuvre. La plupart de ces travaux sont ouvriers et ils ont pour effet de diminuer la main d’œuvre disponible pour les entreprises Françaises.

Col47 copy

« Pourtant, la population active continue à croître. Dans la deuxième partie du 20e siècle, l’activité des femmes a également augmenté. En parallèle, l’économie alsacienne se tertiarise. »

Automobile, moteur de l’industrie en Alsace

En Alsace, 1 salarié sur 4 travaille dans l’industrie. 3 grandes usines automobiles y sont implantées : Peugeot, Bugatti, et General Motors ainsi que des sociétés de transport telles qu’Alstom. L’industrie a longtemps épargné les alsaciens du chômage mais il s’agit désormais d’un secteur en crise. Dans les années 90, l’industrie a connu une perte de 8000 emplois mais le secteur tertiaire a su compenser cette perte.

 

Par ailleurs, l’Alsace est une région très exportatrice. 35% des entreprises présentes ont une participation étrangère. Ses principaux partenaires commerciaux sont l’Allemagne, la Suisse, les Etats-Unis, la Chine, les Pays-Bas et l’Italie. Dans le secteur primaire, l’Alsace produit des céréales, du vin ainsi que quelques produits plus spécifiques (houblon, betteraves à sucre, choux…).

Recul du chômage

Alors que l’industrie comprend 25% des emplois, l’agriculture représente moins de 1%. Le secteur tertiaire représente 430 000 emplois, soit 62% des emplois.

L’alsace est une région prospère et présente une croissance prometteuse. Elle est la 4ème région de France en termes de PIB par habitant. Par ailleurs, le taux de chômage est plus faible qu’ailleurs en France. Les jeunes ont moins de difficultés à trouver un emploi, en partie grâce à la proximité avec les frontières.